Rencontre avec une femme seule.

Il y a à peu près un an, nous avons rencontré une femme seule.

Sur un site de rencontre pour adultes, sa fiche m’avait attirée. Je dois avoir de l’instinct parfois car sa fiche ne montrait qu’une photo de ses mains.

Voici en quelques lignes comment ça s’est passé.

Si vous fréquentez les sites de rencontres, vous savez certainement que les femmes seules représentent une très faible proportions d’inscrits. Beaucoup de couples, d’hommes seuls, et pas mal de faux profils.

femme seule libertine libertin trio hff ffh

Autant dire tout de suite, concrétiser le fantasme du trio FFH relève du défi, voir de la quête du Graal.

Discussion avec une femme seule.

C’est dans cet état d’esprit que j’ai entamé la conversation avec B.
Je savais pertinemment que je n’avais que très peu de chance d’attirer son attention. Je souhaitais simplement discuter avec une femme seule.

J’ai donc opté pour une conversation à mille lieux du libertinage. A aucun moment j’ai demandé à voir les photos privées de son profil. Nous n’avons pas évoqué nos attentes et recherches.

En fait nous avons discuté de tout et de rien.
Pendant trois heures !
Je me souviens de délire, des fous rire qui rythmaient notre conversation.

Pour en avoir discuté avec elle a posteriori, c’est principalement ce qu’elle a apprécié. La légèreté de notre conversation. Notre simplicité de communication.
Tous les 2, devant notre écran, nous avions un grand sourire de réel plaisir d’un échange partagé.

Nous avons même joué à celui qui « raccrocherait » le premier, comme nous le faisions ados au téléphone…

Bref à y repenser, toute la conversation a été sur la même longueur d’onde. Sans se forcer ni feindre.

A moment de se quitter, nous avons évoquer la possibilité de nous rencontrer.

J’y croyais pas trop.

Les femmes seules reçoivent des dizaines de sollicitations par jour.

Nous avons évoqué notre localisation géographique. J’ai alors précisé que sur notre fiche ça n’était pas exactement dans cette grande ville que nous habitions, mais que c’était bien plus simple pour nous localiser et pour centrer nos recherches.
Elle non plus.
Je lui précise que nous sommes à 30km à l’est.
Elle aussi !

Je commence à douter… me mène-t-elle en bateau ? J’attends la suite.

Elle précise alors qu’elle est à quelques kilomètres d’une autre ville.
Nous aussi !
La ça devient vraiment épique !
Quelle sortie d’autoroute ?
La même !
Quelle direction ensuite ?
La même !
Tu passes devant cette boulangerie ?
Oui !

Délire totale devant nos écrans. On en peu plus de mettre des LOL, MDR à la suite de nos phrases.

Résultat des courses. Nous sommes à 3km.
Ouf ça n’est pas notre voisine !!! Mais à un moment on s’attendait à regarder par la fenêtre pour vérifier.

Pour revenir sur cette discussion. Je pense qu’il faut être original.
Etre une femme seule sur un site, c’est recevoir des dizaines de sollicitations par jour. Elles n’ont pas le temps de répondre à toute et le tri va vite…
J’ai eu de la chance.

Le lendemain, j’en parle à ma compagne.
Je lui relate vite fait la conversation mais surtout l’ambiance et les impression ressenties.
Sceptique, elle attend de voir ce que ça donnera.

Le lendemain je retrouve B. sur le chat du même site.
Notre conversation reprend. On évoque le délire de la veille.
Et on se fixe un rendez-vous. Resto un midi. Elle choisit.

Honnêtement j’ai un peu douté. Ma compagne n’y croyait pas trop non plus. Une femme seule tu penses bien !

Première rencontre.

Nous nous sommes retrouvés au resto. Le courant est passé tout de suite. Ce que l’on appelle le « feeling » était bien présent. Nous avions devant nous une femme naturelle et joyeuse comme sur le chat. Nous avons passé un agréable repas parlant de temps en temps à voix basses. Gloussant quelques fois sur des idées coquines.

Nous en sommes restés là pour cette première approche. Rien n’avait été prévu pour la suite.

Rapide debrefing dans la voiture. De notre coté c’est positif. Elle est vraiment charmante. Mais… nous recontactera-t-elle ?

Nous n’avons pas eu à attendre très longtemps.
Un nouveau resto a été programmé mais avec l’après-midi de libre pour mieux se connaître.

Repas pris plus rapidement. « Pas de café, merci de nous apporter l’addition. Le dessert on va le prendre à la maison. »

Elle nous a suivi dans sa voiture. Jusqu’à chez nous.
Sérieusement, nous imaginions la voir changer d’avis avant le dernier virage. La voir faire demi-tour me hantait.

Ça n’est qu’une fois chez nous, puis dans notre lit que nous y avons enfin cru.

Nous faisions notre premier trio.

Que de souvenirs ! Quel bel après-midi.

Nous avons une chance énorme.

Nous avons rencontré une femme seule d’une grande générosité, ouverte, souriante et joyeuse. Cet après-midi a été un grand moment de partage, de câlins et de baisers. D’une grande sensualité.

 

 

Nous la revoyons très régulièrement.
Et nous avons prévu un beau programme pour cet été… Tous les 3.

Y.

 

 

 

Ceci pourrait aussi vous intéresser...

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Une réponse à Rencontre avec une femme seule.

  1. Ping :Journal d'une semaine au Cap d'Agde - 2Cercles.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.