Je suis une licorne !

Le week-end dernier, je suis toute seule à la maison. Mon homme est en séminaire…
Nos enfants chez des leurs amis.
Mais ce samedi, je sors. Voici mon expérience de première sortie en tant que femme seule.
Aujourd’hui la licorne c’est moi !

Après en avoir discuté, avoir réfléchi, je prends mon courage à deux mains et direction les Jardins de Bao.

Je vous rappelle que les Jardins de Bao est un superbe sauna de Savoie. Réputé pour son accueil et la quiétude des lieux. En effet, quelques femmes seules nous ont avoué y aller pour être tranquille. Là-bas, les hommes seuls se tiennent bien. D’ailleurs, en couple nous n’avons jamais été importuné comme on peut l’être dans d’autres lieux libertins…

Hop, mon Satisfyer dans le sac, je prends l’autoroute des Alpes….

Sur la route mes pensées se bouscules !
Mais où vais-je ??
Qu’est ce que je vais faire (ou ne pas faire) là-bas ?
Non mais quelle idée !
Si ! C’est bien. Après tout je vais me détendre….
Et si on me propose des trucs ???
Et si on me parle ? Argh !!!!
Saurais-je dire non ?
Un homme seul ? non ! Faut voir… Ou alors si je le connais ?
Me retrouver toute seule avec un homme seul dans un coin câlin fermé ? Non.
Dans un coin ouvert ? Non j’aime pas être observée, mais ça serait plus safe…
Un couple ça serait peut être mieux…
Et puis zut, un jacuzzi, un sauna et je rentre !
Oui mais si…. Et si ?
Mais….

Les kilomètres passent et les réponses n’arrivent pas.

Je suis épatée d’avoir retrouvé l’adresse (même si par sécurité j’avais mis 2 gps en route)… Arrivée sur place, Titi m’accueille comme à son habitude.
Il est juste un peu surpris de me voir là toute seule.
Il comprend vite et me dit “Si quelqu’un t’embête, tu me le dis tout de suite“.
Il me tend un paréo et une serviette et direction les casiers…

Une fois dans les lieux, je déambule un peu. Je passe par le bar pour dire bonjour à Polo.
Ça fait bizarre d’être une femme seule.
Une quinzaine de personne lézardent au soleil sur la grande terrasse…

Je commence par me diriger vers le sauna.
Un homme seul y est déjà.

Je m’installe en silence. Je profite. C’est bon. J’ai bien fait de venir.
C’est pas si compliqué. L’homme seul ne bouge pas. C’est quand même cool ce lieux.
Une fois bien grillée je sors. C’est alors que j’entends “Déjà partie ? “.
Et oui…

Ouf , léger stress de débutante.

Je passe au jacuzzi extérieur.
Les jardins de Bao c’est le paradis sur terre.
La vue sur les montagnes, les gens détendus qui se prélassent ou papotent. Je Kiff la vie.
Plusieurs couples viendront faire trempette avec moi et on papote de tout et de rien.

Le temps est vraiment agréable. Cette chaleur et ce soleil tant attendus font du bien.
Avant de me quitter, un monsieur me fait une gentil proposition : “Si, plus tard, cela te dit de nous rejoindre pour partager un câlin…”
J’ai trouvé ça chou. Et j’ai dit “ok, merci pour la proposition”.
Je suis restée dans l’eau.

La pléiade de questions revient…
Ils sont mignons. Mais je le sens pas. Être une femme seule, c’est pas simple…

Hop, je sors et je me pose quelques temps sur un transat.

Tranquille.

Je comprend tout à fait les femmes seules qui viennent buller ici.
Il doit y avoir 5 ou 6 hommes seuls (pas dit qu’ils soient hétéro), mais aucun ne vient me déranger.
Tout le monde s’échange des regards évidement. Mais aucune intention “prédatrice” si vous voyez ce que je veux dire ni l’impression d’être suivie au moindre de mes mouvements.
J’aurais pu prendre un livre ça n’aurait pas dénoter. J’aurais dû prendre un livre.

Je repense à l’homme seul du sauna. Au couple du jacuzzi.
Non toute seule, je le sens pas. Sans doudou c’est pas pareil…
Libertiner c’est partager. Seule, je partage avec qui ?

Je vous résume vite le reste de l’après-midi qui s’est déroulé sans plus de surprise.
J’ai bien profité des lieux. Entre faire le lézard sur la terrasse, barboter dans l’eau et fondre au sauna.
Un homme seul me proposera très gentimement :

– Puis-je faire quelque chose qui te fasse plaisir ?

Moi très honnêtement :
– Je ne sais pas ce que je veux. Donc je préfère dire non. Merci.

Plus tard, lors d’un petit passage au bar. Ce même homme m’offrira le verre que je viens de demander à Titi. Sans calcul. Juste parce qu’il est là.
On discute de tout et de rien avec Polo et Titi.

Le jour commence à tomber. Je repars.

Sur le retour, j’ai beaucoup moins de question…
J’ai passé une superbe après-midi.
Seule, je ne pense pas être capable de rencontrer horizontalement.
Si l’occasion se représente, je retournerai certainement aux Jardins de Bao.
Avec plus d’assurance, moins de questions, sans libertiner, mais simplement profiter.

En fait c’est aussi une forme de libertinage.
Je suis libre de sortir seule tout en étant capable de respecter et faire respecter mes choix.
L’important c’est que je me fasse plaisir.

D’ailleurs ce Satisfyer qui est resté bien sage tout l’après-midi… C’est à toi de jouer 😉

Bises.

Les sujets qui pourraient vous intéresser ;)