Le Cléo. Le club libertin de Savoie.

C’est avec 2 autres couples que nous avions rendez-vous au Cléo.
Le Cléo est le club historique de la région Rhone-Alpes.

Nous devions être une bonne dizaine en soirée privée, mais à la date prévue nous n’étions plus que 6 et obligé de se rabattre sur un club.
Je vous renvoie aux difficultés d’organisation d’une soirée pour comprendre et comme nous venions de vivre une très belle expérience à 6… on ne s’est pas méfié…

Le Cléo. Précurseur de la région.

Le club le Cléo, situé à Nance (73470), a déjà 23 ans.
Il en est à son 3eme propriétaire. Loic succédant à Michel et Michel.
Dans ces premières années ce club était l’unique endroit coquin. Rien, aucune concurrence à la ronde.
On venait de loin pour aller au Cléo. Les départements voisins mais aussi de la Suisse. La clientèle était nombreuse.

Depuis nombreux sont les clubs et saunas libertins qui ont ouverts (et fermés) dans la région. Le Cléo semble résister et conserver une clientèle.

C’est donc avec curiosité que nous nous dirigeons vers cet établissement de nuit.

Très proche de l’autoroute il est très facilement accessible de la région lyonnaise, les 2 Savoie, l’Isère.
Passé le portier, nous déposons nos affaires au vestiaire.
Les filles peuvent se changer derrière un épais rideau dans l’angle de l’accueil.
On nous remet notre ticket d’entrée, et on nous guide vers le club.

Un large bar courbé nous fait face. Sur la droite et après quelques marches, la piste de danse.
A gauche les WC, puis jusqu’au fond une suite de chauffeuses joliment agencées. De grands miroirs sur les murs agrandissent l’espace.

le Cléo, club libertin

Au dessus, une mezzanine accueil la cabine du DJ et une barre (pas de spin ni de hauteur) de lap-dance sur plancher transparent.
Au fond à droite, un passage mène à quelques coins câlins et un escalier distribue la mezzanine et les coins de l’étage qui surplombent la piste de danse.

Nous traversons la piste de danse puis on nous indique nos places assises qui sont associées à notre réservation. 6 places, sur 6 chauffeuses rouges.
Nous prenons la direction du restaurant en passant par un court couloir qui dessert aussi le coin fumeurs.

Le Restaurant.

La décoration est dans les tons blanc-roses pastel. Bien éclairée. La capacité doit être d’une cinquantaine de couvert. La salle se remplit progressivement.
Le menu est unique, mais change chaque semaine.
Entrée : Assiette de charcuterie
Plat : Viande – frites – et tomate à la provençale
dessert : crème brûlée.
Sobres, nous prenons une demi-bouteille de rouge et une de blanc.

Les plats sont rapidement servis. L’ambiance est conviviale. La clientèle variée.
Un couple à notre droite ne semble pas être majeur… d’autres font assez âgés. La moyenne d’âge doit être autour de 40-50 ans.

Les plats sont corrects, l’accueil très sympathique. La carte des vins se lit sur le tablier de la (jolie) serveuse. Ses courbes ne facilitent pas le choix…

23h et des poussières nous réglons le resto et passons côté club.

Le club libertin.

Nous rejoignons nos fauteuils. Le club commence à bien se remplir.

La volume de la musique augmente rapidement et la discussion autour de nos tables basses devient impossible. Même en se rapprochant il faut vraiment pousser de la voix pour se faire comprendre.

Nous qui apprécions les moments de convivialité, en dehors du restaurant c’est mort.

La piste de danse est pleine. La musique pas extraordinaire. Ce sont les tubes actuels qui s’enchaînent sans grands soins.

De notre côté, nous n’avons pas l’étincelle qui nous invite à aller plus loin avec l’un des deux couples.
Nous les laissons se rendre dans les coins câlins.

Nous profitons pour refaire le tour du club.
Les coins câlins du bas présentent 2 lits dont un circulaire. Une douche est accessible à ce niveau.
Une cabine permet de s’isoler, la porte ferme mais est en verre… La lumière très tamisée de celle-ci permet de jouer en toute quiétude. Sur la droite un couloir même vers la sortie de secours et une croix de st André. Étrange emplacement. Ils n’ont certainement pas su où la mettre…

le Cléo, club libertin

Cette pièce est agréable, fraîche et les 2 lourds rideaux qui la séparent de la partie club coupe efficacement le volume assourdissant de la piste.

Nous ressortons et prenons l’escalier immédiatement à droite. A l’étage, un balcon distribue 3 coins câlins ouverts, dont un avec des rideaux. La déco est glamour, l’éclairage bien dosé. Une dernière petite pièce dispose d’une porte en verre.

Nous restons quelques temps sur ce balcon à regarder la piste de danse. Nous observons les comportements. Rien de bien sulfureux. Les dames sont encore les plus sexy. Quelques poitrine se dévoilent. Les hommes portent le classique pantalon/chemise.
Les coins câlins de l’étages sont occupés par nos 2 couples d’amis. Quelques personnes déambulent, s’attardent à les regarder.

Nous finissons par rejoindre le bar. 8€ le verre de jus d’orange… la bière est au même prix.
Nos amis finissent par nous y rejoindre.
Nous quittons le club vers 2h30 du matin.

Notre avis n’est que très subjectif.
Cette sortie nous a confirmé deux choses :
– Nous ne sommes pas fait pour les sorties en club sec. Cela ne nous correspond pas. Il n’y a qu’à la Galerie où nous nous sentons bien. Il faut dire que c’est le top du club libertin. Que des avantages.
– Les sorties à 6 ne sont pas évidentes. Même si nous avons eu une très bonne expérience par le passé. Ça n’est pas acquis. Mieux vaut 4, 5 ou franchement plus.

Le Cléo : Bilan.

Boite sympathique aux prestations de qualité pour ceux qui aiment les ambiances coquines d’une piste de danse libertine. Côté coin câlin c’est calme. Et même pour nos amis habitués des lieux, ils déplorent une clientèle avec un comportement plus “ambianceurs” qu’acteurs.
L’âge du club ne déteint pas sur la décoration. Même si la moquette zèbre au plafond du bar est d’une autre époque ; )
L’accueil est agréable. Le restaurant très correct.

Côté tarif, nous sommes dans les moyennes.
Notons que l’entrée est gratuite quand on réserve une table au restaurant.
Nous sortons avec un note de 30€/personnes (Restaurant + 2 verres de vin compris) + 16€ (2 consos au bar)
46€ la soirée pour un couple repas compris ! Très accessible.

Bref, lieu historique et incontournable de la région. A tester.

Les sujets qui pourraient vous intéresser ;)