Soirée multicouples : Retour d’expérience.

Cela faisait quelques temps que nous souhaitions organiser une soirée multicouples.
C’est à dire recevoir chez nous plusieurs couples de libertins.

Libertins depuis plus de trois ans, nous n’avions que peu d’expérience dans le domaine des soirées privées.
La seule soirée multicouples à laquelle nous avions été conviés était une soirée 2+2 qui nous a plutôt refroidi.
Nous rencontrons principalement des couples ou des personnes seules, rarement à la maison.

Rarement à la maison pour la raison évidente : Il faut concilier « date » et absence absolue (certaine/sans surprise) d’enfants.
Voilà pour le lieu.

Pour le qui, notre petit « cercle » d’amis coquins commence à prendre de la circonférence…
Il nous arrive de se dire : « je suis sûr que ce couple là s’entendrait bien avec celui-ci ».

Nous passons de bon moment avec chacun d’eux, mais cela serait-il pareil, tous ensembles ?
Dans le libertinage, les amis de vos amis…. ne sont pas forcément vos amis !
Et oui, il faut le feeling. Et si pas feeling….

Voila pour le départ de notre réflexion.

Nous avons proposé quelques dates aux couples que nous souhaitions inviter.
Sachant très bien que tous ne pourraient être là, il nous fallait quand même savoir si on pouvait espérer être plus de 4.

Le nombre.

Le nombre est problématique pour qui n’invite pas plus de 10 personnes.
Au delà, cela nous parait plus simple car chacun trouvera bien son bonheur dans la multitude.
Mais pour notre première soirée multicouples, nous étions le seul couple commun à nos invités potentiels.
Aucun d’eux ne se connaissaient.

Donc en dessous de 10 c’est plus compliqué. Pourquoi :

Deux couples : normalement si on en est à ce stade c’est que le feeling est là. No soucis.

Trois couples (dont deux qui ne se connaissent pas) : Qu’est ce qu’on fait si pas feeling entre eux? Trop risqué. (Edit : Et pourtant !)
Mais on pense qu’une soirée à 6 entres personnes se connaissant déjà,  ça doit être super sympa car encore assez intime.

Quatre couples : ça devient intéressant. Sans partir sur du 4 + 4, il est fort possible que sur les 3, 2 se plaisent et que l’autre finisse avec nous.

N’habitant pas un palace avec un salon de 100m² nous sommes partis sur ce nombre.
4 couples, auquel nous avons ajouté un homme seul et une femme seule.

Voilà. L’objectif de 10 participants était là.

Le lieu

Chez nous ! Mais c’est pas la question.

Où accueillir (coquinement parlant) 8 personnes ?
Si nous voulions organiser une multicouples, nous ne souhaitions pas proposer de 2+2.
Recevoir nos « amis » pour se séparer dans différentes pièces ne nous correspondait pas. Et sans faire du 2+2 on préférait que tout le monde reste au même endroit.

Exit la chambre. bien qu’elle soit bien équipée, à plus de 5 ou 6 ça devient serré…

Le salon et son canapé 3 places était l’unique autre endroit propice. Il nous fallait simplement ajouté de la surface accueillante.
Il n’était pas question de mettre des matelas au sol. C’est d’un glauque. Nous voulions un endroit propice aux fantasmes et au pire (mais vraiment au pire ^^) un endroit sympa pour boire un verre et discuter.
Nous y avons donc ajouté un autre canapé 3 places, notre mini canapé crapaud (canapé « de baise »), un gros pouf et un grand tapis moelleux (tapis « de baise ») pour le sol.

Le tout disposé autour d’une table basse pour l’apéro.

Nous n’avons pas fait de photos, mais la dispo était classique. Une soirée verticale pouvait bien être en préparation ici.
Seul l’œil averti (qui en vaut deux) d’un habitué pouvait laisser fantasmer son imagination sur l’opportunité de tous ces canapés réunis

Pour parfaire l’ambiance, j’ai ajusté l’éclairage. Changé quelques ampoules pour des moins puissantes, débranchées d’autres pour ne pas les allumer par erreur, ajouté une autre dans un coin pour une répartition uniforme mais accueillante. Glamour. Lounge.

Favoriser la rencontre.

Dans toutes nos premières rencontres, il y a eu ce moment particulier. Celui où tout bascule.

Une nouvelle rencontre libertine se passe en 2 moments. La rencontre et les calins. Le speed sex n’est pas notre truc.
Impossible de coquiner sans connaître un minimum nos partenaires.

Hors ces 2 instants sont totalement différents.

Le premier est tout à fait conventionnel dans ce milieu qui se dit non-conformiste…
Autour d’un verre, d’un repas, on se présente, on discute de notre parcours, de nos recherches, mais aussi de notre vie et nos centres d’intérêt plus avouables. C’est en général cette première étape qui permet la deuxième. Les regards, les allusions, les rires permettent de communiquer sur notre feeling commun (ou pas).

Puis en général on se déplace vers un canapé, prendre le dessert….

Et le premier pas se fait attendre. (le notre aussi), on ose à peine frôler, poser une main….
On dit que ceux qui se ressemble s’assemblent. Mais quand une part de timidité se mêle à la volonté de ne pas brusquer. Cela prend du temps.
Mais on fini par y arriver, rassurez vous !

Bref, ce moment pour notre soirée nous voulions l’éviter.
Nous devions être tous autour de la table basse sur les canapés dès le début de soirée.
Faciliter et provoquer la rencontre était notre souhait.

Nous avons donc retirer toutes les chaises autour de notre (célèbre) table à manger. Personne ne devait pouvoir s’asseoir ailleurs que là où nous le voulions.
Ainsi personne, aucun couple ne devait rester à l’écart. Le buffet était servi sur la table basse.

Autre point sur lequel nous avons insisté : Faire arriver tous les invités à la même heure.
Nous avions déjà vécu une soirée (4 couples) ou le dernier couple est arrivé 2h après le début de soirée.
La complicité et le début d’échange de caresses a été complètement cassé par leur arrivée. Bref, à éviter.

Logistique.

Capotes et lubs discrètement accessibles. On voulait éviter le saladier de préservatifs sur la table façon club….
Serviettes à volonté pour la douche. Savons à profusion.
Boissons en libre services. S’hydrater c’est important ! ^^

Prévoir des flacons de solution hydro-alcooliques + lingettes. Ça doit être plus pratique.

Et un produit lavant sex-toys et corps lol

Déroulement de la soirée multicouples.

Content ! Ça s’est plutôt bien passé.

Notre licorne n’a pas pu venir
On était donc 9, et bien que nous ayons eu une certaine inquiétude sur ce point, tout le monde semble avoir pris son pied.
Seul hic imprévisible, 2 personnes se connaissaient. Ils avaient travaillé ensemble par le passé. (léger froid entre ces 2 couples ensuite)

Autre point que nous n’avions pas prévu : une fois tout le monde arrivé, les couples sont restés ensemble sur nos canapés.
Et n’ont pas bougé. Argh !
Pour remélanger les pièces du puzzle, nous avons fait visiter notre maison à ceux qui ne l’avait vue que partiellement.
A notre retour, le replacement  des invités a été amusant…
Et quelques filles étaient déjà en train de se caresser.

La soirée était lancée

De mon coté je pense peut être en voir le moins profité.
Bien que j’ai eu l’occasion de goûter à chacune des femmes présentes, je suis resté concentré sur ma fonction d’hôte.
C’est à dire m’assurer que TOUT se passe bien, que personne ne manque de rien.
Proposer à boire, tendre un coussin, déplacer cette table basse, être à l’écoute d’une demande.

La soirée c’est terminée très tardivement.
C’est une fois tout le monde parti, avec notre homme seul, nous nous sommes un peu plus lâché.

Conclusion

Content mais pas évident.

Content parce-que nous avons tous passé une bonne soirée et qu’on a pas l’impression d’avoir loupé telle ou telle partie.

On se dit qu’on achètera moins à boire. Nos amis libertins boivent très très peu (d’alcool, parce que le coca… ça y va !!!! :p ).
Rien à voir avec les verticaux. On pourrait se demander si c’est pas significatif de quelque chose…

Pas évident, car trouver des couples qui se correspondent. C’est pas gagné d’avance.
On est pas du tout sûr qu’ils se revoient, mais vu l’ambiance personne n’a sembler se forcer ^^

On pense que nous resterons sur ce nombre qui nous va bien. C’est à dire autour de la petite dizaine.
Ça reste gérable.

En tout cas on espère bien avoir l’occasion de le refaire.
Car de nouvelles rencontres ont eu lieux depuis et on aimerait les partager.

Partager ? Un des piliers du libertinage.

Les sujets qui pourraient vous intéresser ;)